«La pensée unique et le correctement politique: Le courage de dire» (Une Chronique de Danièle Boni-Claverie, Présidente de l’URD)

«La pensée unique et le correctement politique: Le courage de dire» (Une Chronique de Danièle Boni-Claverie, Présidente de l’URD)

« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ». Jean Jaurès. Je salue le débat démocratique autour de l’enrôlement. C’est une pratique saine que les tendances hégémoniques du Pouvoir regardent d’un très mauvais œil, eux qui privilégient la pensée unique et le correctement politique. Cependant, soyons attentifs, nous les démocrates à ce qu’il ne soit pas prétexte à s’empoigner, à s’insulter. Ce débat signifie que chacun se donne la liberté de faire connaître ses convictions. A la veille de l’enrôlement qui se déroulera du 18 au 24 juin 2018, l’URD réitère l’appel à ses militants, sympathisants ainsi qu’à tous les Ivoiriens et aux milliers de majeurs oubliés sciemment, de se faire inscrire massivement sur la liste électorale. En devenant électeur, chacun se donne la possibilité d’exercer ou non son droit de vote et de suivre ainsi dans le futur les mots d’ordre de son parti respectif. Quel est l’insensé qui aurait parié il y a seulement quelques jours sur l’acquittement en appel de M. JP Bemba, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Qui aurait osé imaginer un instant que dans 6 mois, il pourrait participer à l’élection présidentielle et être un solide concurrent à Kabila. 2 coups de tonnerre aux conséquences « improbables » viennent de se produire. Celui que je viens d’évoquer et le droit obtenu par la Défense du Président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé d’introduire une requête en vue d’obtenir l’acquittement des 2 accusés. C’est, nous dit-on, une procédure exceptionnelle qui connaîtra son apothéose le 10 septembre 2018. A cette date, l’audience publique donnera un retentissement mondial aux arguments de la Défense qui va soulever toutes les irrégularités qui ont émaillé la procédure depuis 7 ans ainsi que l’impossibilité du Procureur Benssouda à avancer la moindre preuve après l’audition de 82 témoins qui se sont tous dédits en faveur des accusés. Face aux multiples probalités et perspectives que cela nous ouvre, n’avons-nous pas intérêt pour préparer et soutenir le ticket PR/ Vice-Président présenté par l’opposition en 2020 de nous faire enrôler maintenant et chaque fois que l’opportunité se présentera. Si l’on veut se donner des chances de reprendre le pouvoir en 2020, il faut des électeurs au candidat choisi. L’enrôlement est une étape dans le processus électoral et nous continuerons avec la même véhémence et détermination à combattre cette CEI, partiale, déséquilibrée et aux ordres du Pouvoir. La real politique et le déroulement à surprise de l’actualité nous conforte dans notre position. La stratégie de l’opposition doit s’adapter aux circonstances, on ne sait jamais. D. Boni-Claverie.
Danièle Boni-Claverie, Présidente de l’URD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EM Social

EM Social Subtitle