En tournée à Bouandougou et Mankono, mardi-Pr Maurice Kakou Guikahué: «Les nouveaux majeurs sont mobilisés pour l’enrôlement»

En tournée à Bouandougou et Mankono, mardi-Pr Maurice Kakou Guikahué: «Les nouveaux majeurs sont mobilisés pour l’enrôlement»

Après Dimbokro, lundi 18 juin 2018, jour du démarrage de l’opération de l’enrôlement, Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, en tournée nationale de supervision, a visité des centres d’enrôlement de Bouandougou et de Mankono (région du Béré). Dans la première ville citée, le secrétaire exécutif en chef, a d’abord rendu visite au doyen Kamagaté Amadou dit Bidjadé, qui a dit beaucoup de bien du Pdci et des présidents Houphouët et Bédié. Non sans formuler des bénédictions pour le retour au pouvoir de ce parti cher à son cœur. A l’Epp Bouandougou, l’un des 4 centres de cette localité, Pr Guikahué a pu vérifier la bonne maitrise de l’enrôlement par les agents recenseurs. Il a suivi de bout en bout une séance. 17 personnes ont été enrôlées, lundi dernier dans ce centre et 12 personnes au moment de la visite de l’émissaire du Pdci-Rda. Avant de mettre le cap sur Mankono, Pr Guikahué a marqué une halte, à Babadougou où il a présenté les condoléances du Pdci et du président Bédié à la famille de feu Bakayoko Zoumana, un vaillant militant du Pdci-Rda, décédé, il y a quelques mois. A chaque escale, il a fait des dons en numéraire au nom du président Henri Konan Bédié.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A Mankono, où l’on enregistre 18 centres d’enrôlement, le secrétaire exécutif en chef, a été accueilli par le Vénérable Silué Kagnon Augustin, coordonnateur de l’enrôlement de la zone nord pour le Pdci-Rda. Le Sénateur Kagnon avait à ses côtés, M Kamagaté Brahima, secrétaire exécutif du Pdci, chargé de la jeunesse, fils de Mankono. Après la visite du centre de Tonhoulé, qui a enregistré 37 enrôlés, lundi et le Groupe scolaire Dosso Lamissa qui a vu passer 22 personnes ce même lundi, Guikahué s’est confié à la presse. « Nous étions très inquiets parce qu’on avait appris que dans certaines localités, des tablettes ne marchaient pas et que c’est maintenant que des agents recenseurs apprenaient à s’en servir. Mais depuis ce matin (mardi 19 juin), nous avons constaté à Bouandoukou et à Mankono, que les jeunes qui tiennent ces centres, sont bien formés et aptes à enrôler. Cela nous rassure. L’affluence est autour de 25 personnes par jour et nous pensons que d’ici la fin de la semaine, les populations seront plus nombreuses. Ce qui nous fait plaisir aussi, c’est que ce sont des jeunes de 18 à 24 ans qui s’inscrivent en majorité. C’est pour dire que les nouveaux majeurs sont mobilisés. Donc, il appartient à nos responsables de continuer la sensibilisation et de mobiliser davantage les uns et les autres pour qu’ils viennent se faire enrôler ».
Gilles R. O. et D. Sory, envoyés spéciaux
Crédit photos : V. Soko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EM Social

EM Social Subtitle