Achille Gnaoré, président des parlements et Agoras : “Que le président Bédié ne lâche pas prise”

La jeunesse Urbaine du Pdci-Rda a organisé à l’auditorium du siège du Pdci-Rda, un meeting de soutien au président Henri Konan Bédié le samedi 21 juillet 2018. A cette occasion, le président Kouassi Valentin, en félicitant le président Bédié pour sa fermeté, a réitéré le soutien indéfectible de la jeunesse au Sphinx de Daoukro. Il a alors demandé aux Ivoiriens de mener le combat du rassemblement des Ivoiriens avec le retour du Pdci-Rda au pouvoir en 2020. Le président Bédié est le promoteur du parti unifié, mais pourquoi aller plus vite que lui ? S’est-il interrogé. Et de répondre en ces termes : « Nous saluons le président Bédié en disant non à ce parti unifié, non à cette mascarade. » Pour lui, les ministres du Pdci-Rda devraient avoir l’honnêteté de démissionner s’ils pensent qu’ils sont vraiment avec le président Bédié et le Pdci-Rda parce qu’il est temps de faire un choix. Valentin Kouassi a alors appelé l’ensemble des Ivoiriens à faire bloc autour du président Bédié pour bénéficier des vraies valeurs de l’houphouëtisme. Cela en conduisant le Pdci-Rda au pouvoir en 2020. « Nous sommes dans la vérité et la vérité triomphera. Ce triomphe, c’est le Pdci-Rda au pouvoir en 2020 », a-t-il lancé aux frondeurs de son parti. Le président Valentin Kouassi a conclu en réclament la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour que le jeu soit équitable. Car désormais seuls les partis autonomes sont autorisés à la Cei selon lui. Donc le Rhdp égal un parti politique et non plusieurs partis, a-t-il expliqué. Le secrétaire exécutif chargé de la jeunesse Ibrahima Kamagaté qui représentait le professeur Maurice Kakou Guikahué, Mme Aminata N’diaye, porte-parole du Pdci, le député d’Attiégouakro Konan Marius, au nom des députés Pdci-Rda, le délégué Pdci-Rda de Cocody Sud, Koutouan Jean Claude, la chargé de communication de L’Ufpdci Urbaine, Isabelle Soumahoro ont salué, félicité et encouragé l’initiative du président Valentin. Parce que pour eux, ce combat est noble et que le vrai héritier du président Félix Houphouët-Boigny s’appelle Henri Konan Bédié. Il n’est pas ailleurs.

Achille Gnaoré, président des parlements et Agoras : “Que le président Bédié ne lâche pas prise”
Présent à ce grand rassemblement de la jeunesse Urbaine du Pdci-Rda, Achille Gnaoré a pris la parole pour dire sa part de vérité. « Nous sommes ici pour marquer notre soutien total au président Bédié. Par ignorance, nous l’avons insulté et critiqué. Mais c’est un doyen et il voit plus loin que nous. Dites au président Bédié que ce n’est pas le Pdci seul qui le soutient, mais tous les Ivoiriens dans l’ensemble. Dites au président Bédié qu’il voit loin et qu’il ne lâche pas prise car les Ivoiriens sont derrière lui. Il est le pont sur lequel les Ivoiriens doivent passer pour retrouver la vraie Côte d’Ivoire. »Parce que, conclut-il : « Cette rivière a trop mangé les ivoiriens ». Il faut noter que les présidents des jeunes du Mfa et de l’Upci ont pris part à cette rencontre qui a connu un succès total du point de vue de la mobilisation.

Etienne Atta (L’Héritage)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EM Social

EM Social Subtitle