Retour sur le Premier meeting du parti unifié: Comment Amédé Kouakou et ses amis ont échoué à Divo…la vérité

Premier meeting du parti unifié: Comment Amédé Kouakou et ses amis ont échoué à Divo…la vérité

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Annoncée à grand renfort de publicité, la cérémonie de lancement du mouvement des réfractaires  » sur les traces d’Houphouet Boigny  » dans le Lôh-Djiboua à été un échec cuisant selon les participants et témoins sur place. A commencer par les secrétaires de section du PDCI qui ont décidé de boycotter unaniment cette cérémonie qu’ils ont qualifié de  » forfaiture ». Annoncée pour démarrer à 09 heures, c’est finalement vers 12 heures que tout a timidement commencé, les bâches étaient désespérément vides. Pour masquer leur échec dans le Loh-Djiboua, des dizaines de cars ont convoyé des supporters Rdr des ministres Amédé Kouakou et Adjoumani de Bondoukou, San-pedro, Soubré et autres villes du pays. Mais les autres véhicules de transport affrétés pour convoyer les militants PDCI des villages de Divo sont retournés vides. Sur les 40 Secrétaire de section Pdci, seulement 4 dont un observateur commis par la direction du parti étaient présents. Les autres se sont retrouvés le même jour autour d’un repas qu’ils ont organisé pour éviter d’aller à ce meeting était une manifestation du RDR et un soutien à Ouatara à en croire des observateurs avertis. Pour le moins que l’on puisse dire, Amédé et ses amis ont échoué à Divo. C’était plutôt un meeting du Rdr et non du Pdci d’Henri Konan Bédié. «C’est la descente aux enfers qui a commencé pour le ministre maire de Divo. Sans le Pdci, Amédé Kouakou ne pèse rien du tout», commentent les militants du Pdci et la population du Djiboua.
Nicaelle LYRANE, à Divo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EM Social

EM Social Subtitle