Port-Bouët/Affaire ‘’100 maisons de Siandou Fofana pour reloger 100 familles déguerpies’’-Les déguerpis en colère: Or donc, c’était ‘’une mise en scène’’… de la poudre de perlimpinpin

Port-Bouët/Affaire ‘’100 maisons de Siandou Fofana pour reloger 100 familles déguerpies’’-Les déguerpis en colère: Or donc, c’était ‘’une mise en scène’’… de la poudre de perlimpinpin

Siandou Fofana, ministre du Tourisme et candidat à la mairie de Port-Bouët a annoncé avoir relogé cent familles de Port-Bouët Abattoir, récemment déguerpis et qui avaient trouvé refuge au cimetière. Le collectif des déguerpis s’inscrit en faux. Ci-dessous, leur déclaration.
Le devoir d’honnêteté nous interpelle d’éclairer la lanterne des Ivoiriens sur les « 100 maisons » du ministre Siandou Fofana qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives. En effet , à l’instar d’autres cadres de la commune, le ministre Siandou Fofana, candidat déclaré aux élections municipales à Port-Bouët, a rendu une visite de compassion et de solidarité aux déguerpis dans la soirée du samedi 14 juillet 2018 et fait plusieurs dons en vivres et non vivres.
Outre les dons en vivres et non vivres, le ministre Siandou a promis apporter une assistance médicale et psychologique aux déguerpis tout comme il a promis reloger 100 familles dans les jours suivants, il a à cet effet instruit son cabinet politique séance tenante de gérer ce dernier volet très rapidement en collaboration avec le collectif. Nous lui avons exprimé notre gratitude pour sa générosité et son sens de partage et surtout pour les 100 logements qui permettrons à une bonne partie des déguerpis de regagner une vie plus digne.

« NOUS PORTONS À LA CONNAISSANCE DE L’OPINION COMMUNALE ET NATIONALE QUE TOUS NOS DÉGUERPIS SONT SUR NOS SITES DE REGROUPEMENT ET AUCUN DÉGUERPI N’A ÉTÉ RELOGÉ PAR LE MINISTRE SIANDOU »
Grande fut notre surprise d’apprendre par des anonymes la tenue d’une cérémonie de « remise de clés » à des déguerpis dans un village périphérique de la commune dénommé Adjawi. Toutes nos tentatives de renter en contact avec l’entourage du ministre pour en savoir plus sur cette affaire sont restées vaines.
Plus tard dans la soirée nous avions été surpris de voir sur les réseaux sociaux des images de personnes qui ne font pas partie des déguerpis recevoir des clés de maisons des mains des proches du ministre, sans oublier que ces clés ont étés retirés plus tard après leur remise selon nos sources.
Nous portons à la connaissance de l’opinion communale et nationale que tous nos déguerpis sont sur nos sites de regroupement et aucun déguerpi n’a été relogé par le ministre Siandou. Selon nos sources, le ministre aurait remis la somme de six millions de francs à son entourage pour la location des dits maisons.

Conclusion
Ce qui s’est passé à Adjawi n’est qu’une mise en scène et une arnaque soigneusement montées par l’entourage politique du ministre Siandou Fofana au détriment des déguerpis. Les 6 000 000 FCFA ont étés certainement empochés et une mise en scène à été servi à l’opinion. Nous mettons quiconque au défi de nous prouver qu’un de nos déguerpis à été relogé par le ministre. C’est triste et déplorable que des individus profitent du malheur des pauvres pour se remplir les poches. La sentence de Dieu sera très sévère et chacun récoltera le fruit de ses actes.

Collectif des déguerpis de Port-Bouët Abattoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EM Social

EM Social Subtitle