Valentin Kouassi, pdt Jpdci urbaine, lance un important appel depuis Gagnoa: «Nous appelons toute la jeunesse ivoirienne à ne plus parler du RHDP»

Valentin Kouassi, pdt Jpdci urbaine, lance un important appel depuis Gagnoa: «Nous appelons toute la jeunesse ivoirienne à ne plus parler du RHDP»

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce dimanche 12 aout 2018, en prélude à la cérémonie d’hommage au président Henri Konan Bédié qui aura lieu le samedi 18 aout prochain au stade Victor Biaka Boda de la cité du fromager, N’dri Valentin Kouassi, président de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Jpdci urbaine) était face à la presse, au siège régional de son parti à Gagnoa. Déclaration liminaire.

CONFÉRENCE DE PRESSE DE LA JPDCI URBAINE
12 août 2018 à Gagnoa
Mesdames et messieurs les journalistes, militants et militantes du PDCI-RDA, jeunesse de Gagnoa, je voudrais, tout d’abord, vous remercier, du fond du cœur, pour votre présence.
Étant ce jour hors d’Abidjan, qui est la scène par excellence des rencontres politiques avec la presse. Mais pour les raisons qui nous réunissent où mieux que la ville de Gagnoa pouvais accueillir cette conférence de presse ?
Nous sommes à une semaine précise de la cérémonie d’hommage organisée par le parti à l’honneur du Président Henri KONAN BÉDIÉ, Président du PDCI-RDA notre parti.
Cette cérémonie d’hommage initialement prévue pour se tenir le 28 juillet, a été reportée pour des raisons évidentes à ce samedi 18 août 2018, aura effectivement lieu ici à Gagnoa.
Ce sera l’occasion pour tous les militants et militantes, sympathisants et sympathisantes du PDCI-RDA, de se retrouver et de rendre un hommage mérité à notre leader, notre mentor, notre guide politique le Président Aime Henri KONAN BÉDIÉ.
C’est le lieu d’appeler à une mobilisation extraordinaire des jeunes pour prendre une part active cette cérémonie d’hommage.
Car le combat mené actuellement par le Président BÉDIÉ que nous voulons saluer, ce combat-là, ceux qui en bénéficieront, c’est bien nous jeunes d’aujourd’hui.
Cet appel que nous lançons particulièrement à la jeunesse prend tout son sens d’autant plus que le monde entier célèbre ce jour la journée internationale de la jeunesse.
En participant de façon massive à cette rencontre, non seulement nous célébrons l’homme, mais nous nous inspirons du modèle que constitue pour nous jeune génération, le Président Aime Henri KONAN BÉDIÉ.
C’est-à-dire :
1) Rendre hommage au Président BEDIÉ, l’apôtre de la paix, digne fils du Président FHB au vu de tous les sacrifices consentis depuis 1999 à ce jour.

2) Rendre hommage au Président BEDIÉ, l’homme politique, le stratège politique appelé à juste titre le Sphinx de Daoukro.

3) Rendre hommage au Président BEDIÉ, précurseur de la démocratie moderne, de la réconciliation et de la cohésion retrouvée en Côte d’ivoire et désormais l’épicentre de cette dynamique nouvelle des fils et filles de la Côte d’ivoire autour de la mère patrie.

4) Finalement, qu’est-ce que tout ceci implique ?
Fort de ce qui précède, ces trois raisons qui motivent notre volonté à rendre hommage à ce grand homme politique, nous reconnaissons qu’au PDCI-RDA, le Président Bédié est le mieux placé, le plus éclairé de nous tous à nous montrer la voie à suivre aujourd’hui.
Fort de ce que l’actualité politique est marquée par le retrait définitif du PDCI-RDA au processus de mise en place du Parti unifié dénommé RHDP et que le PDCI-RDA se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations.
Nous voulons en appeler à toute la jeunesse militante du PDCI-RDA, et à la jeunesse ivoirienne en général à s’engager sur la nouvelle donne et à ne plus parler du RHDP.
Nous en appelons aussi à tous les cadres du PDCI-RDA déjà fortement impliqués dans la mise en place du RHDP unifié à se ressaisir. Nous les invitons à revenir à la maison et que les portes du PDCI-RDA leur restent grandement ouvertes pour qu’ensemble nous constituons avec l’ensemble des ivoiriens un nouveau pacte social autour de la cohésion et de la réconciliation nationale.
Pour terminer nous profitons de votre tribune chers journalistes pour dénoncer l’utilisation des média d’État que sont la RTI et Fraternité matin contre les ivoiriens et le PDCI-RDA.
Ces instruments de l’État devant servir à tous mais qui sont aujourd’hui des scènes d’expression partisane et propagandiste au bénéfice du régime.
Nous invitons donc les responsables de ces deux média à s’inscrire dans une démarche d’intérêt général, de la promotion équitable et égalitaire d’une saine expression démocratique.
Enfin, nous invitons encore une fois tous les jeunes à participer massivement à cette cérémonie d’hommage au Président Bédié, qui couronne la fin d’une étape et annonce les prochains défis à relever pour le bonheur des ivoiriens.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EM Social

EM Social Subtitle