Recomposition de la Cei, réconciliation nationale, cohésion sociale: Aboudrahamane Sangaré fait des propositions à Ouattara

Dans une déclaration dont copie est parvenue à la rédaction de linfodrome.ci, Abou Drahamane Sangaré, au nom du leader du Front populaire ivoirien (Fpi), fait des propositions au président de la République, Alassane Ouattara, sur divers sujets abordés dans son discours à la Nation du 06 août 2018, en marge de la décision d’amnistie ayant permis de libérer 800 prisonniers de la crise post-électorale dont l’ex-Première-dame, Simone Gbagbo.

Dans un message adressé à la Nation à l’occasion du 58ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat, déclarant œuvrer à la réconciliation nationale des Ivoiriens, suite à la crise postélectorale de 2011, a annoncé avoir pris deux importantes décisions :

– D’une part, la signature en date du 6 août 2018, d’une ordonnance portant amnistie des faits criminels se rattachant à la crise postélectorale de 2010-2011, ainsi que des faits d’atteinte à la sûreté de l’Etat intervenus à compter du 21 mai 2011. Huit cents (800) personnes se trouvant soit en détention, soit en liberté provisoire sur le territoire ou faisant l’objet de mandats d’arrêts ou susceptibles de poursuites à l’étranger sont concernées par cette mesure ;

… suite de l’article sur LInfodrome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EM Social

EM Social Subtitle